KID ATHLE

Samedi 21 Septembre 2019 au stade du Mougnot
Inscriptions gratuites - pas de certificat médical

 

 

Le dimanche 10 août 2019 avait lieu le championnat de France de Trail long en plein cœur du massif de la Vanoise et du domaine des 3 Vallées.

Le choix de la FFA s’était porté sur le Méribel-Trail qui se voulait montagneux, technique, aérien et sauvage. Il le fut !

Nous étions 4 à avoir choisi d’y participer, il suffisait pour cela d’avoir terminé une des courses qualificatives au cours de cette année.

Fred M avait opté pour les Forts à Besançon, Damien Pagnot pour le Belfort Trail et Joel et moi s’étions qualifiés 13 jours auparavant en terminant la 6000 D.

Le défi à relever ce dimanche était un trail longue distance de haute montagne : 50km et 4200 m/d+ avec les ¾ du parcours à plus de 2000m d’altitude : le tour de la vallée de Méribel par ses plus beaux points de vue.

Le départ était fixé à 6h, où nous étions tous les 4 (Damien et moi un peu plus stressés que Fred et Joel). Un SAS élite (où nous n’étions pas !) mais que l’on pouvait observer qq minutes avant le départ. Les meilleurs traileurs français ne sont pas impressionnants … quand ils sont à l’arrêt ! En revanche une fois le départ donné de façon très protocolaire ils le deviennent !

C’est parti vite ! très vite !!! Pourtant il n’y avait même pas 100m de plat (d’ailleurs il n’y a jamais eu 100m de plat !) mais j’ai pu voir en étant à l’arrière du peloton la vitesse des premiers !    Impressionnant ...

Une première montée de 1000m de D+, puis une descente et une autre montée de 600m de D+ et encore une descente de 1500m de D- et surtout une montée de 1000m de D+ interminable et éprouvante et enfin les 4 derniers km avec 400de D+.

Je vous laisse découvrir le profil !

 

Je savais que cette course serait compliquée par ce dénivelé positif de 4200m : J’avais raison !!!

Damien et Fred sont partis vite (comme à leur accoutumée) Joel à son rythme et moi au mien !

La première barrière horaire était au 36e après la grande descente, pas d’inquiétude pour les 3 hommes, un peu plus pour moi. 15’ d’avance sur cette barrière, pas rassurée pour la suite surtout en ayant étudié le profil. Mais la vue d’Armel, de Nadège et de ses enfants m’ont fait du bien (elles avaient raté les 3 hommes : trop rapides !) moi j’ai pu profiter de leurs encouragements (qu’on entend de loin !!!).

L’étape suivante était la montée de 1000 m (le km vertical d’après les locaux). Pour les 4 elle a été très dure. Damien a même hésité à abandonner, Joel a explosé, et même Fred s’est arrêté pour s’allonger ! Quant à moi impossible de m’arrêter sous peine de ne pas passer la barrière mais ma vitesse était celle d’une limace … et encore.

Finalement la deuxième barrière passait à 25’ il ne restait plus que 4 km pour en terminer. Et même aux championnats de France ils ne savent pas mesurer une distance correctement !

On termine finalement avec 52km (au lieu des 50 prévus) et 4200m de D+.

Fred termine en 10h12 212ième (52ième V1)

Damien en 10h20 230ième (57ième V1)

Joel en 11h03 264ième (71ième V1)

Audrey en 12h33 328ième (23ième V1)                                    

Tous éprouvés physiquement (enfin certains plus que d’autres…) des douleurs aux reins pour 3 d’entre nous, des ampoules pour fred, et une qui a qq difficultés pour marcher et s'alimenter !

Mais tous contents de l’avoir fait et d’avoir participé à un championnat de France.

Un grand merci à Armel et Nadège pour leur présence et leurs encouragements, et à tous ceux qui nous ont encouragés avant et pendant l’épreuve : Dom, Sam, Aurélie, Christelle, Steph, Fred G…