REPRISE des ENTRAINEMENTS - SGH Athlétisme

U10 - Eveil athlé (nés en 2011 et 2012) : jeudi 5 septembre - 18h30 à 19h45

 U12 - Poussins (nés en 2009 et 2010) : mardi 3 septembre - 18h30 à 19h45

U14 et U16 - Benjamins et Minines (nés entre 2005 et 2008) : mardi 3 septembre - 18h30 à 19h45

Groupe joggeur : mercredi 4 septembre - 18h

Groupes piste : mardi 23 juillet - 18h30 à 20h

Groupe running : les entraînements ont déjà repris.

Groupe trail : Arrêt le 21 juillet et reprise le mardi 20 août

 

5 et 10km de Kruth(68) – Samedi 25 mai 2019

 

C’est un rendez-vous désormais incontournable pour notre club, cette année ne fait pas exception.

 Sur le format 5km on notera la présence de Céline DELANNLSSAYS qui s’offre une belle 2e place en M1F avec un bon chrono de 25’29 et de Christine BUREAU qui prend la 3e place de cette même catégorie en 27’20.

Sur le 10km c’est 9 athlètes aux couleurs verte et orange que l’on retrouvait, le premier d’entre eux à franchir la ligne est : Yannis DEMANY qui prend la 18e place en 37’46, il est suivi par Christophe GRANDMAIRE 22e en 38’15. Jérome MYSSON est en pleine progression, son chrono de 39’47 est aussi son record. Alice CLAUDEL signe son retour avec une belle 2e place ESF en 41’21 c’est aussi sa qualif. aux France qu’elle assure. Qualif qu’obtient également Jean-Claude LAHEURTE en 45’22, au passage il monte sur la 3e marche du podium M3. Victime d’une douleur au fessier, Hervé JACQUEMAIN termine en 48’25. Michel CRUDER un peu grippé, signe un chrono de 52’10. Sonia FINK a tout donné en 55’04, elle manque de peu son record personnel. Elle était bien évidemment accompagnée par Gilles MARCONNET qui finit sur ses talons en 55’06.

 

 

Meeting de Tassin la Demi-Lune(69)  - Samedi 25 mai 2019

 

Cette compétition organisée par l'AC Tassin s’est déroulé au Stade DUBOT (ça ne s’invente pas).

Le meeting de niveau régional servait de support aux championnats départementaux du Rhône et le niveau y est toujours excellent.

C’est dans ce cadre que Nathan QUETIN a réalisé une superbe perf sur 800m en 1’55’’24 (record personnel). Ce résultat de niveau IR1 le place à la 31e place au bilan national, félicitation à lui !   

 

London To Brighton Challenge(EN) – Samedi 25 mai 2019        

 

Thomas dit “The Finisher” vous relate son aventure britannique:

« En tant que membre du groupe trail et plus vraiment actif sur les courses depuis un certain temps, il était venu le temps de se lancer un petit défi. Pas vraiment fan de dénivelé mais toujours motivé par les kms, cette course était une occasion unique de marier ces deux éléments.

Le principe est simple, rallier Londres à Brighton, ville balnéaire de la côte sud de l’Angleterre.

100 kms d’abord le long de la Tamise, sur de petites routes ou dans des chemins et seulement 900 mètres de dénivelé pour ne pas ajouter de la souffrance à la souffrance.

Une fois la logistique en place, me voilà sur la ligne de départ, étonnement serein. Car 100 kms avec un entrainement symbolique basé sur 4 sorties longues et une dizaine de séances au club, cela aurait de quoi effrayer les plus raisonnables. Mais peu importe, le défi est devant moi et il faut y aller.

Les départs se faisant par vagues espacées de 30 minutes, c’est à 7h15 que je démarre. Rythme très raisonnable,  je suis les conseils de mes amis traileurs en gérant, je sais que la journée va être longue.

Les 50 premiers kilomètres se passent relativement tranquillement, en 06 heures. Je commence à entrevoir un temps de 13 heures, mais l’euphorie sera de courte durée. En effet, le peu de dénivelé se concentre sur cette deuxième moitié, et la météo qui frôle les 25 degrés, très inhabituelle de ce côté de la Manche,  ne favorise pas la performance.

Et c’est finalement le manque d’entrainement qui va me rappeler que ce genre de course ne s’aborde pas à la légère. Les jambes perdent en amplitude, certains kilomètres semblent vraiment très longs, les ampoules commencent à apparaitre.

C’est à ce moment-là que les encouragements des traileurs et des proches vous font avancer jusqu’à 70, puis 80, puis 90. De précieux messages qui vous motivent combinés à cette fierté mal placée qui vous interdit d’abandonner.

C’est aussi la magie de certaines rencontres qui me feront rallier l’arrivée malgré les ampoules et les genoux qui ne fonctionnent plus vraiment normalement. Et c’est dans un groupe de 6 coureurs, tous dans le même état physique que je me retrouve au 85e km, mené par une jeune anglaise à la volonté impressionnante. Elle nous donnera le coup de fouet pour rallier l’arrivée et savourer le plaisir d’avoir fini une course à 3 chiffres. 103 kms au total, et 15h30 d’effort, un classement anecdotique  à la 104eme position sur 822 participants qui ne doit pas faire oublier que de ce côté de la Manche, ce genre de course est aussi beaucoup pratiqué par des marcheurs et que le niveau général ne semble pas excessivement élevé. Ce n’est pas de ce côté que viendra la satisfaction de toute façon, mais plutôt de se dire que nos limites sont parfois bien au-delà de ce que l’on imagine.

Bilan de ce moment particulier : un grand merci à mes amis traileurs et à mes proches en tout cas pour les encouragements plus que motivants. Et un corps qui me rappelle que ce serait beaucoup mieux avec plus de temps pour s’entrainer sérieusement. Et une admiration décuplée pour nos ultra traileurs qui en plus de réaliser des distances parfois bien supérieures, y ajoutent une dose de dénivelé qui me semble aujourd’hui complètement surréaliste ».