Meeting d'Héricourt - Mercredi 27 Juin 2018

Résultats Meeting - Résultats animation


kid cross régional à Besançon(25) - Samedi 07 avril 2018

C’est avec beaucoup de fierté et de joie que Laurence VAUTHIER nous livre un petit topo du kid cross régional :

« Samedi 7 avril, sous un soleil radieux, la saison cross pour les jeunes s'est clôturée à Besançon lors du kid cross régional. Ce fut un bel après-midi rempli de chaleur tant humainement que par sa température environ 24°C.

 Sur les différentes séries de course, nous avons pu voir 16 de nos jeunes parmi 216 autres licenciés défendre nos couleurs brillamment et courageusement car les EA devaient courir pendant 10' et lancer des vortex par-dessus un fil et nos PO devaient faire la même chose pendant 15' d'endurance. Le kid cross s'est déroulé sous la forme d'un biathlon.

 L'équipe des EA remporte ce championnat en se classant à la 1ère place pour  Timéo, Esteban, Alexis, Ninon qui étaient complétés par 4 jeunes du DSA Besançon (Amaury, Mathias, Mathis et Chentyl).

 Nous avions 2 équipes de poussins, l'une complète remporte la 2e  place du championnat avec Mélissandre, Titouan, Rémi, Anthony, Abel, Elio, Fleurine et Paulo.

L'autre équipe de PO composée de Candice, Liza, Manel et Clara et qui fut complétée par 6 jeunes du DSA Pontarlier se classe 15e.

L'après-midi s'est terminé par un goûter et une remise de récompenses très attendue et qui confirme le palmarès que nous avions déjà atteint l'année dernière.Bravo à tous nos jeunes. »

 

Trail du vieil Armand(68) – Samedi 07 avril 2018

Le Trail du vieil Armand se déroule sur le massif du même nom, haut lieu de la guerre 14/18 le parcours passe par des vestiges de la guerre (fortins, bunkers, tranchées). Nos guerriers Christian CARRARA et michel CRUDER y ont pris part. Christian finit 364e en 3h05’52 (12e M3) et Michel 405e en 3h14’08 (17e M3).   

 

 

Trail  à Niederbronn les Bains(67) – 07 et 08 avril 2018

Tout le monde attendait avec impatience ce topo qui nous fait partager l’univers délirant des traillers long, un grand merci Fred(GRAND) et bonne lecture :  

« Les 7 et 8 avril plusieurs membres du groupe trail étaient en déplacement dans le nord Alsace.  

Ce premier beau RDV pour les habitués des grandes distances devait permettre à chacun de se situer et valider une sérieuse préparation hivernale.

Les Vosgirunners, cette association vraiment bien rodée depuis 17 éditions, proposait encore cette année 4 formats de courses et plusieurs formules durant 2 jours :

Le samedi, le Défis des Seigneurs => 74 kms et 2500 m D+ ; Le dimanche, le Grand Défis des Vosges =>, 43 kms et 1500 m D+, ou la MAC 6 => 25 kms et 1000 m D+, ainsi qu'une course de 12 kms.

Des classements pour des formules cumulant 2 courses étaient aussi proposés :

Le Challenge des Seigneurs, 74 + 25 kms ; L'Intégrale des Seigneurs, 74 + 43 kms.

Ce WE d'avril attire effectivement du monde, 1800 participants au total étaient annoncés sur le site de l'organisation, pas mal d'Allemands d'ailleurs vu la proximité de la frontière.

Et puis pour quelques-uns d'entre nous, çà remémorait aussi un beau souvenir de 2014, ce Challenge des Seigneurs réussit et le gain des premiers gros points UTMB.

A signaler encore, ce WE enfin annoncé comme printanier, cela rassurait un peu les troupes, après cet hiver interminable.

Mais au final, les T° annoncées les deniers jours ont commencé par nous faire craindre le coup de chaud. Avec les kms à encaisser, nous allions déguster, c'est sûr !

Dom était même dépité la veille au soir au resto puis lors de notre " veillée d'arme " dans nos petits chalets d'un camping du coin, chacun sait qu'il n'apprécie pas la chaleur.

Côté course,

Honneur à la sympathique famille LORRAIN, Christelle et Yoann, inscrits sur la MAC 6 le dimanche :

Habitués à faire course commune, nos 2 amis font leurs 25 kms en 3h08', ils se classent 272e sur 660 arrivants.

  * J'ai remarqué la décoration sur le sac de course de Yoann, les 3 bracelets CCC - TDS - UTMB alignés, ça campe tout de suite le personnage, belle idée !

  * Christelle n'a pas attendu les survivants de la veille (dont je parlerai après), c'est pas bien ça !

 

Félicitations à nos 2 potes inscrits sur le 43 kms du Grands Défis des Vosges le dimanche aussi :

  * Stéphane, de retour de blessures et quelques doutes bien compréhensibles, réalise une bonne prestation, il se classe 172e sur 380 en 5h34'.

    Pas besoin d'en rajouter dimanche lors du retour, notre ami avait la banane, il dit s'être fait très plaisir dans les côtes.

    Le pénible est de retour !

  * Richard, pour qui cette distance marathon était une première, fait également une belle course, il est 222e  en 5h51’.

    Visiblement pas trop marqué à l'arrivée, il a constaté effectivement que la part du mental n'est pas négligeable dans ce type d'épreuve.

    Un nouveau membre bien sympathique vient de signer chez les frapadingues !

 

Et puis, le topo pour les 7 coureurs présents sur le Challenge des Seigneurs, 99 kms en 2 jours.

2 de nos collègues ne partent pas très rassurés, Fred M s'est fait une légère entorse 10 jours avant, Damien ressent une petite gène musculaire à un mollet depuis 2 semaines; Fred dit qu'il va faire avec; pour Damien on ne savait pas.

Le samedi sur le Défis des Seigneurs 74 kms, 447 participants verront finalement l'arrivée sur environ 500 partants.

Nous mettrons particulièrement en avant Sam et Dom, très concernés, ils viennent chercher des points UTMB dit-on !!???

  * Sam fait une énorme perf, il se classe 66e en 9h22'.

    Notre collègue tire le groupe vers le haut. 

    Cette préparation en partie à base de vélo porte vraiment ses fruits.

    Mais ou va t il s'arrêter le phénomène ?

  * Dom et Fred M font un excellent chrono, ils se retrouvent en cours de course, ils terminent ensemble en 10h30'classés 184 et 185e.

    Fred M partit plus prudemment qu'à l'accoutumée du fait de sa cheville strappée finit avec Dom en délicatesse gastrique durant les 10 derniers kms.

    Dom nous même fait du souci pendant quelques heures après l'arrivée, mais en soirée, le voyant descendre une bière, nous avons tous été rassuré !

    Fred M deviendrait quant à lui raisonnable ? Pour lui l'objectif de la saison n'était pas là, il attend pour très bientôt une grande nouvelle prévue cette automne !   

  * Damien visiblement un peu plus tendu que d'habitude, ce type de distance étant une première, a malheureusement réveillé sa blessure en cours de course, il a tenu jusqu'au ravito du 44e km , puis en marchant avec cette douleur jusqu'au 56e km, mais mentalement ne supportant plus d'être dépassé , ne se voyant pas encore galérer durant les 20 kms restant a t-il dit, s'est convaincu avec regrets que l'abandon était le seul choix raisonnable .

    Dommage, le tableau de marche à mi-course laissait entrevoir un chrono sous les 10 heures. 

  * Joël et moi décidons de faire la course ensemble. Nous terminons 236e en 10h56’, plutôt déçus du chrono.

    Joël s'est assez vite plaint d'une douleur à un genou, elle ne l'a pas lâchée de la journée.

    Perso, pas dans un grand jour, j'ai eu du mal à apprécier ce parcours tracé sur d'interminables chemins forestiers.    

    Après l'arrivée, mon compère a dû admettre qu'il n'est pas raisonnable de repartir le lendemain.

    Moi je n'en menais pas très large samedi soir, après ma belle gerbe dans un lavabo en sortant de la douche !

    Le binôme UTMB n'a pas été au top !

  * Audrey, quant à elle, se classe 326e en 11h44', elle aussi est déçue du chrono, comparé au 11h00 de 2017.

    Nous tentons de lui faire admettre que çà reste un bon chrono, à plus de 2 heures de la barrière horaire.

    Cette attitude la reflète bien, dure avec elle-même, une vraie battante ! 

Le premier soir, nous tentons d'analyser nos courses respectives.

La synthèse finit par nous convaincre que les conditions du jour ont dû jouer, que pas de miracle les blessés ont trinqué ou ont été contraint à l'abandon, qu'il faut être bien préparé et frais pour ce type d'effort.

 

Le dimanche, fin du pèlerinage, sur les 25 kms de la MAC 6, nous somme finalement 5 à partir au milieu d'un peloton de quasi 700 coureurs.

Nous reconnaissons très vite ceux qui ont couru la veille, renfermés et les traits tirés.

Tous les autres sautillent dans tous les sens, c'est infernal !

C'est même frustrant et pénible de se faire doubler et bousculer durant la première partie de course, mais bon il faut bien l'admettre, on se traine !!

  * Sam a encore son exploit de la veille dans les jambes, " je me suis fait violence " a t il dit !  

    Cà se solde quand même par le beau chrono de 2h58'.

    Les prochaines échéances peuvent être envisagées de manière sereine.....

  * Dom fait un truc, le gaillard s'est réveillé.

    Le chrono est de 3h00’.

    Tout çà présage de beaux lendemains ......

  * Fred M et moi-même avons décidé de courir ensemble.

    Sa cheville a tenue, mais pas de risques inconsidérés, il n'y a rien à gagner aujourd’hui.

    Pour une fois depuis longtemps je vais pouvoir faire un bout de course avec lui. Mais où la la, qu'est ce qu'il s'enfile aux ravitos !

    Perso, la première partie de course est dure, des jambes en béton.

    Puis me dérouillant au fil des kms, je termine vraiment bien, pour moi c'est le vrai point positif du WE.   

  * Audrey, a aussi une première partie de course difficile.

    Nous apprenons qu'elle a des nausées au 18e km et nous faisons du souci.

    Elle finit finalement en trombe en 4h03’, gagnant au passage 30' par rapport à 2017.

    Le petit sourire aperçu sur son visage après la course en disait long ....

 

Nous n'oublions pas de remercier nos charmantes accompagnatrices du WE.

Armelle, Christelle et Aurélie, c'est agréable d'être choyé et soutenu.

Le WE s'est terminé au retour par un petit resto.

Le fameux trio SFB (steak - frites - bière) a eu du succès.

Ok, ce n’est pas trop bon pour la récup, mais qu'est-ce que ça fait du bien à la tête !!

A bientôt pour de nouvelles aventures. »

 

Marathon de Paris(75) – Dimanche 08 avril 2018

Petit coup de projecteur sur la performance réalisée par Anthony PETITJEAN, voici ses impressions :    

« J'ai réalisé un chrono de 2h59'41 (temps officiel), je bats mon précédent temps de 2017 de presque 15' et de 2016 plus de 22'.

Je suis parti sagement en respectant au plus juste l'allure (4'15/km) et en calquant ma course sur l'allure du meneur d'allure, le passage au semi m'a fait douter sur la suite ayant déjà les jambes un peu chargées. Passage au 30e sans plus de difficulté qu'au semi, et pas pris réellement le mur. Passage au 35e  (lieu où j'avais du marquer un premier arrêt en 2017) sans trop de difficulté. Je finis sans le meneur d'allure jusqu’à la ligne d'arrivée, je n'ai pas osé accélérer un peu le rythme malgré la sensation de pouvoir en remettre un petit coup. 

Les derniers mètres je ne cherche même plus à accélérer mais juste à profiter de mon passage sous les 3h. »

Il n’était pas le seul athlète SGH sur cette course mythique en effet, parmi les finishers, on retrouvait aussi : Jacques CONVERSET  5540e en 3h32’20 ; Christine BUREAU 28991en 4h41'28 ; Delphine TALBI  30599e en  4h 46’46 ; Françoise CONVERSET 30881e en 4h 47’50 et Christelle THIRIET 32197e en 4h52’38. Félicitations à tous !!

 

Les en’trails du fort du Mont Vaudois(70) – Dimanche 08 avril 2018

C’est sous un beau soleil printanier que se sont élancés les 360 trailleurs présents pour cette 3e édition. Les SGH, club le plus représenté sur la course avec 19 athlètes, a encore inscrit son nom au palmarès avec la belle victoire d’Elise CORNEVAUX sur le format 11km. Ce résultat fait suite aux victoires de Mélanie CHOLLEY en 2016 et de Christelle MISSEY en 2017.

Dans cette même course, Frédéric PIERRE en 50’15 se classe 5e et 2e M1. Christophe GRANDMAIRE qui a servi de lièvre pour Elise, termine 26e en 55’57. Entre 1h13 et 1h30 de course on assiste à un beau tir groupé avec : Virginie DECRIND 137e ; Maud LEMETAYER 152e ; Claire CEBE 158e 4e M2 ; Frédérick MARTINEAU 162e ; Angelo DELESTRE 164e ; Joachim RESENDE 203e ; Eric VUERLI 208e ; Sandrine MANARA 210e et Boris THINEY 218e.

Sur le parcours 23km qui en faisait 27 suite à une erreur d’aiguillage, Denis DUBREUIL prend une belle 12e place et monte sur la première marche du podium M2.Viennent ensuite : Cyril THUILLIER 16e ; Frédéric VANNSON 23e ; Jean-Claude LAHEURTE 41e et 3e M3 ; Jean-Marie TALBI 56; Rémi BOLMONT 68e et Alexandra FERNANDEZ-TOURNIER.

 

Les rives du Doubs à Besançon(25) – Dimanche 08 avril 2018

Romain JACQUEMAIN  et marie PETRIGNET ont participé à cette épreuve de 10km. Romain termine 48e en 43’07 et Marie 169e en 52’51.