10Km HERICOURT - Dimanche 10 décembre 2017

Inscription sur "Le Sportif.com"

Règlement complet - cliquez ici

 5 et 10 km de Peugeot Mulhouse(68) – 15 octobre 2017

 

C’est sous un soleil radieux que 20 coureurs des SGH ont pris le départ de cette épreuve labellisée et rapide.

Sur le format 5km, Thierry CLAUDEL termine 11e en 18’16, certes il est premier vétéran mais son chrono ne le satisfait pas. Thibaut MARCHE suit de très près 14e en 18’37 et un finish au sprint ! Clément PIERRE, qui manque de fond, termine 32e en 20’33. Angelo DELESTRE (65e) réalise un chrono de 24’23. Laurence VAUTHIER est également satisfaite de sa course elle est 110e en 28’48. Bastien HUGUEL a accompagné Justine TAMBOUR, le couple franchit la ligne main dans la main en 33’13.

Sur la course reine des 10km, les sourires à l’arrivée en disaient long sur chronos réalisés. Frédéric PIERRE est le premier SGH à franchir la ligne 43e en 36’46, il obtient les minimas pour les France. Christophe GRANDMAIRE n’était pas moins satisfait : 45e en 36’56, il valide également son billet.

Victime d’ampoules au pied, Romain JACQUEMAIN devra se satisfaire de son chrono de 39’14.

Denis DUBREUIL est parti très rapidement peut être trop d’ailleurs, car il termine au-delà des 40 minutes, 40’14 exactement.

La barre des 40 minutes se refuse toujours à Jacques CONVERSET (41’18), mais au vu des entrainements qu’il réalise, il devrait y parvenir assez vite.

Mélanie PILLERON bat son record personnel d’environ 1 minute en 41’51 elle est 5e SEF. Thierry ERNEWEIN en 42’02 lui a servi de lièvre, pour son retour, il peut être satisfait de ce résultat encourageant.

Yannis DEMANY est assidu aux entrainements et ça fini par payer ! En 42’38, il bat son record personnel.

Classé 3e junior en 43’51, Quentin JACQUEMAIN manque de séances, son potentiel doit lui permettre de se rapprocher des 40’.

Jean- Claude LAHEURTE a été perturbé dans sa prépa par une blessure au genou, son chrono de 45’05 ne reflète pas son niveau mais il aura à cœur de performer aux France d’Aubagne.

Hervé JACQUEMAIN est proche de son niveau en 46’47.

Au club, on pourrait penser que Christian CARRARA a un homonyme tant il multiplie les courses, mais il n’en est rien ! Il passe la ligne en 47’12.

Michel CRUDER réalise un chrono de 49’53. Sa blessure n’est apparemment plus qu’un mauvais souvenir, Françoise CONVERSET améliore son chrono personnel, portant sa marque à 50’55.           

 

20km de Paris(75) – 08 octobre 2017

Trois athlètes des SGH étaient présents à Paris pour cette course mythique dont le départ et l’arrivée se situent à la tour Eiffel.

Petit topo de Nicolas MAGNE :

« Paris est et restera Paris, 23 vagues de départ soit 1h30 de retard pour mon départ. Ce n’est pas cool d'attendre debout et on est très content de partir enfin.

Pas de réelles difficultés, c'est roulant. Bon, comme au marathon le passage du retour sous les 4 ponts n'est pas fun (ça pue les gaz, l'urine, c'est sale, bref pas un paradis).

Temps final : 2h09’37 j'ai fléchi au 17e km, me manque un vrai plan d'entrainement.

Je devrais le refaire l'année prochaine. »

 

 La course vécue par Anthony PETITJEAN :

« Après une prépa bien compliquée, et un RDV de dernière minute la veille chez l'ostéo pour me débloquer le haut du corps et dos, j’espérais malgré tout pouvoir aller chercher une marque sous les 1h16' (1h16' 21" en 2016).

Une température fraîche propice au chrono, mais c'était sans compter sur un temps humide agrémenté de quelques averses au départ.
Les premiers kms se passent plutôt bien malgré des pavés bien glissants, passage au 5e (19'09) dans les temps, au 10e (38') de même, malgré au final un rythme beaucoup trop rapide en faisant mes allures/ km. Trop irrégulier finalement (des kms en 3'35 et d'autres en 3'55) 

J'explose donc au 12e sur les quais de Seine esseulé et avec vent de face, je finis en payant très cher l'addition. 

Je boucle en 1h20' 00 la course.

Énorme déception, et la fin de 8 semi- marathons de suite à améliorer la marque à chaque fois »

Véronique GERSCH accompagnée de Franck sont des habitués de cette épreuve, elle franchit la ligne d’arrivée en 2h10’52 à la 21542e place.

 

Ironman d'Hawaii(USA) – 14 octobre 2017

On ne saurait passer sous silence la participation d’un athlète récemment licencié aux SGH à un évènement aussi mythique que l’Ironman d'Hawaii. Voici donc un petit topo envoyé par Anthony CADARIO :   

« Ma performance ici est loin d'être ridicule, mais le résultat n'est pas celui que j'espérais, ni celui pour lequel j'ai atteint et validé des paliers à l'entrainement...

La semaine pré-course s'est bien passée et la fatigue du voyage a eu le temps de s'évacuer (du moins je pense).

Le jour J, après une très bonne natation (plus rapide que prévue), j'enfourche le vélo mais au bout de 15km je sens que les jambes ne répondent pas comme je le souhaite. Porté par le vent dans le dos, ma vitesse n'était pas impactée, mais ma puissance oui... Je roule les 90 derniers kilomètres du segment vélo avec des crampes qui vont et viennent sans prévenir, plus de capacités à appuyer convenablement sur les pédales, malgré une bonne alimentation/hydratation, en faisant face à un vent très fort ... Ça a donc été un long et moralement très éprouvant chemin de croix pour rallier l'arrivée du parcours vélo.

Le début du marathon se passe assez bien, je cours les 16 premiers kilomètres sur une allure de 4'30"/km, puis grosse montée au 16ème qui nous fait quitter la ville et prendre une 4 voies, sans public et bien à découvert... Mon allure a commencé à très légèrement diminuer et j'ai bataillé à la fois physiquement et mentalement pour terminer ce marathon dans un temps raisonnable (3h24).

Je réalise ma meilleure performance chronométrique cette année (9h48) mais c'est également l'édition durant laquelle j'ai le plus souffert, physiquement et mentalement !

Courir ici est très difficile, les conditions de vent et de chaleur sont connues mais restent imprévisibles...

Maintenant, place à une semaine de vacances du côté d'Honolulu avant de revenir au pays pour 2 semaines de coupure totale !

Le corps et surtout l'esprit en ont besoin. »

La Foulée martégale 6e édition à MARTIGUES(13) – 08 octobre 2017

Marine CLAUDEL remporte cette course de 11km en 46’39, elle est en tête du classement « challenge maritima » parmi les filles qui ont disputé 4 courses. Epilogue de ce challenge en novembre prochain.

 

 

Marathon de METZ(57)  - 08 octobre 2017

He oui surprise ! C’est encore notre ami Christian CARRARA qui représentait les SGH sur les terres mosellanes ! Notre athlète de poche a beaucoup de ressources, car il bat son record personnel sur cette distance en 3h59’49. La météo favorable a permis un gain de 19 minutes par rapport à l’an dernier. Il se classe 619e au scratch et 15e M3.